Application web, native ou hybrid: quelles différences et quelles technologies choisir?

#Blog #Lecture #Non classé

 

Pas facile pour un éditeur d’applications mobiles aujourd’hui de choisir le type de développement. Il doit faire face au nombre important de technologies (Html5, iOs, Android, technologies Hybrides, etc.) et au choix d’être visible ou non sur toutes les plateformes.

 

Cette étape est souvent un casse-tête où aucune personne n’est en mesure de vous préconiser la même chose.

Pour vous aider à comprendre les différences entre les types d’applications, nous vous avons dressé un portrait des trois technologies concernées.

 

La web-app / Site mobile / Site responsive

Pourquoi trois mots pour une même expérience ?

 

Le site mobile ou web-app est un site développé uniquement pour être adapté aux navigateurs mobiles. Par exemple si vous recherchez “C-discount” sur Google depuis votre mobile et que vous cliquez sur le résultat de votre recherche vous serez alors redirigé sur le site mobile de la marque.

 

 

Un site responsive est un site qui est développé pour s’adapter à toutes les tailles d’écran que propose le marché. Contrairement au site mobile, que vous soyez sur une tablette, un mobile ou un ordinateur, vous verrez le même site, seulement les contenus seront déplacés afin de correspondre au confort de lecture de l’appareil.

 

L’une des manières de détecter qu’un site est responsive est de réduire la fenêtre de votre navigateur pour constater les changements en fonction de la réduction. Vous pouvez faire l’essai avec notre site !

 

 

Que ce soit un site mobile ou un site responsive les technologies de développement utilisées sont principalement HTML5/CSS et Javascript.

 

Ce que vous ne pourrez pas avoir avec ce type d’application :

 

  • Certaines fonctionnalités qui interagissent avec les technologies du téléphone (ex. les notifications quand votre application est fermé)

  • Des services embarqués qui fonctionnent sans internet

  • Des outils de monétisation comme in-app purchase ou in-app billing

  • La facilité d’accès : une fois l’url de la Web App trouvée, il faut l’ajouter en icône sur le bureau pour pouvoir y revenir facilement sans repasser par le moteur de recherche.

 

Quelles sont les pratiques d’utilisation?

 

Si vous débutez dans l’univers du mobile vous vous orienterez généralement vers ces développements qui vous permettront de proposer une première expérience mobile à vos utilisateurs et d’être visible sur toute les plateformes du marché (des nouvelles tablettes et smartphones jusqu’aux plus anciens ou moins connus)

 

Si vous avez développé une application native ou hybride (voir explication suivante) sur iPhone et Android vous pourrez faire développer un site mobile ou un site responsive pour permettre aux utilisateurs qui ne sont pas présents sur les appareils iPhone et Android d’accéder à votre service.

 

Le plus de cette approche est que vous pouvez vous servir de votre site mobile sur les appareils iPhone et Android pour faire du recrutement de téléchargement sur vos apps natives.

 

 

Les applications natives

Les applications natives, appelées aussi “apps” sont des logiciels spécifiquement développés dans les technologies propres des appareils mobiles qui sont téléchargeables depuis les “stores” des principaux constructeurs à savoir Apple, Android et Windows.

 

 

Les technologies natives sont souvent exploitées pour apporter une expérience utilisateur haut de gamme avec un usage récurrent qui justifie un téléchargement avec une présence de l’application sur le bureau du téléphone de l’utilisateur.

 

Elles permettent d’intégrer des fonctionnalités liées au système d’exploitation visé comme la position géographique, l’appareil photo, la synchronisation avec le calendrier personnel, etc.

 

Les points forts de ces applications

 

Vous pouvez presque tout faire dans l’univers du mobile avec ces technologies.

 

  • Elles offrent la possibilité de développer des fonctionnalités poussées & innovantes et d’adapter les ergonomies en fonction des pratiques des constructeurs.

 

  • Elles sont idéales si vous souhaitez mettre en place une stratégie mobile rentable qui génère des revenus par la publicité, des biens virtuels ou un système de fidélisation.

 

  • Elles permettent de proposer une expérience entièrement off-line pour répondre aux exigences des utilisateurs en situation de mobilité en France comme à l’étranger.

 

  • Elles offrent la possibilité de créer des extensions comme des widgets, des compatibilités avec les montres connectées.

 

Les limites de ces applications

 

Les technologies différentes pour chaque constructeur nécessitent de développer les applications pour chaque plateforme, ce qui est très coûteux pour les entreprises. Par exemple si une application iPhone prend 20 jours à développer, alors pour développer l’application sur iPhone, Android et Windows phone, il faudra 60 jours.

La visibilité dans les stores n’est plus un atout du fait de l’importance du nombre d’applications:

  • Apple Store : 1,21 million

  • Google Play Store : 1,43 million

  • Windows store : 560 000

 

Les applications hybrides

Mélange d’application et de Web App, vous bénéficiez des avantages des applications natives sans développer l’intégralité du produit dans le langage de chaque plateforme.

 

Les deux véritables intérêts sont qu’elles vous permettent d’une part de diminuer les coûts d’équipement en ne faisant qu’un seul développement (s’il faut 20 jours pour développer l’application, alors il vous faudra 20 jours pour l’ensemble des plateformes), et d’autre part d’être visible sur le store des mobiles.

 

Ce que vous ne pourrez pas avoir avec ce type d’application

 

  • Une utilisation poussée de l’off-line. Globalement les technologies hybrides se sont légèrement améliorées depuis deux-trois ans et permettent un cache minimum mais limité pour des applications complexes et connectées. Aujourd’hui des applications m-commerce ou avec de fortes fonctionnalités ne pourraient pas intégrer de stratégie off-line avec ce type d’application.
  • Une ergonomie unique. Aujourd’hui quand vous développez une application hybride, vous développez une interface unique pour l’ensemble des plateformes.
  • Une maintenabilité efficiente. Les plateformes mobiles changent tous les 6 mois et la maintenabilité des applications hybrides est plus energivore car l’évolution des trois plateformes se fait sur le même code.

 

Quelles sont les pratiques d’utilisations?

 

Vu les limites de ces technologies et l’expérience utilisateur proposé, les applications hybrides sont généralement utilisées dans les cas suivants :

  • Application jetable ou événementielle qu’il faut développer à bas coût et qui ne sera pas maintenue.

  • Application crash test pour démontrer un concept et qui sera re-développé en natif dans un second temps.

  • Application interne qui fonctionnera uniquement en wifi et qui permettra donc une utilisation plus optimale.

 

COMMENT CHOISIR ?

Choisir sa technologie dépend du positionnement de votre offre mobile et de ce que vous souhaitez apporter à vos utilisateurs. Il vous faut d’abord déterminer l’objectif principal de votre produit afin de savoir rapidement quelle technologie vous devrez adopter.

  • Est-ce que mon application est simple ou demande un niveau de compléxité aigue ?

  • Sur quelles plateformes de développement doit-elle être disponible ?

  • A-t-elle besoin des fonctionnalités de mon téléphone (gps, appareil photo, calendrier,etc…) ?

  • Répond-elle à des critères responsive design et ergonomie ?

  • Peut-elle être disponible hors connexion internet ?

Etc.

Pour vous aider à choisir la technologie qui vous convient, nous avons préparé un tableau éclaireur sur les questions basiques et récurrentes que vous pouvez vous poser aux prémices du produit mobile.

 

Cet article a été mis à jour. Voir l’ancienne version ici

À propos de l’auteur

Ces articles peuvent vous intéresser

OÚ NOUS TROUVER EN 2018

10 janvier 2018

Notre planning 2018 est déjà bien rempli et nous souhaitons vous partager les événements où vous nous...

Lire l'article

Veille mobile #4

19 octobre 2017

L’AI EMBARQUÉE DANS LES SMARTPHONES VA CHANGER LES USAGES Les constructeurs de Smartphone sont ceux...

Lire l'article