Notre client ABC for value raconte son expérience

#Tech #Transformation digitale

Le concept du mobile first (le mobile d’abord) est né en 2011 avec l’approche proposée par Luke Wroblewski dans son ouvrage Mobile First édité par A Book Apart.

Vue de la terre de la Station Spatial Internationale Crédit Photo

Le concept du mobile first (le mobile d’abord) est né en 2011 avec l’approche proposée par Luke Wroblewski dans son ouvrage Mobile First édité par A Book Apart. Avec l’arrivée massive des smartphones et des tablettes numériques, naissent également des concepts autour de ces objets 2.0. Le Mobile First en fait partie et fait également beaucoup parlé de lui depuis qu’il à té lancé dans la stratosphère numérique.

 

Il y a encore quelques années, il apparaissant essentiel, pour les entreprises, de faire développer un site internet conçue spécialement pour ordinateur. Le fait de le rendre accessible sur mobile et donc de le penser et l’adapter pour mobile ne leur venait même pas à l’esprit. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. La tendance en 2015 tente à dire que les ventes des ordinateurs ont cessé de chuter depuis 5 ans mais mobile reste un achat privilégie.

 

Les chiffres parlent d’eux même. À l’échelle mondiale, 1,2 milliard de smartphones se sont vendus à travers le globe en 2014. Ce qui correspond à une croissance de 23% par rapport à 2013 c’est à dire un chiffre d’affaire globale de 381 milliard d’Euros en France, le marché prévoit la vente de 20,5 millions de smartphones en France sur l’année 2015. Le mobile c’est imposé comme le principal interlocuteur des mobinautes et réussi à convertir les internautes devenus accros à leurs appareils mobile et à leurs fonctionnalités.

Ces articles peuvent vous intéresser