Serndip digitalise la rencontre authentique sur mobile

#UX/UI #Clients #Blog #Rencontre

Notre client Christophe Legland, entrepreneur dans l’âme, est à l’origine de la nouvelle application de rencontre, Serndip, qui innove sur le marché du dating déjà bien disputé. Il nous raconte la naissance du projet et s’adresse à tous les entrepreneurs en donnant ces 3 conseils clés pour se lancer dans le mobile.

 

Le concept de Serndip fait matcher la rencontre et l’événementiel

“Aujourd’hui, le marché du dating est occupé par beaucoup d’acteurs (souvent très connus) qui traitent des volumes importants de profils. Or, les chiffres sont sans appel : seulement 2 rencontres sur 100 sont intéressantes” explique Christophe LG. “En tant qu’utilisateur d’applications de rencontres, j’envoyais des recommandations aux marques pour améliorer leur produit avant de saisir ma chance et de prendre ma place sur le marché avec un nouveau concept”.

 

Serndip est donc née de son expérience personnelle liée à la déception de faire face au ghosting* ainsi que la difficulté de trouver des profils qui correspondent à ses critères de sélection. Avec une volonté d’acier, il fonde Serndip dans l’esprit de remettre les événements de la vie courante au coeur de la rencontre. Avec l’application, les célibataires s’inscrivent à des événements organisés par des professionnels ou par eux-mêmes (cours de yoga, dégustation de vin, expositions, etc.) et se retrouvent pour partager autour d’un centre d’intérêt commun dans un contexte authentique.

 

Un modèle économique qui booste le tissu économique des TPE

“Le problème des sites de rencontres, c’est qu’ils travaillent tous sur le même modèle économique basé sur la frustration de l’utilisateur : il faut payer la mise en contact virtuelle avec les profils sélectionnés ou proposés alors qu’on ne sait rien d’eux. Je voulais briser ce sentiment de frustration. Serndip l’a fait”.

Il propose donc aux petites entreprises et indépendants de promouvoir et vendre leurs événements sur la plateforme Serndip pour stimuler le tissu économique local du loisir tout en rendant service aux célibataires.

 

“Le dating, c’est la partie visible de l’iceberg. La véritable volonté vient également de l’envie de participer au dynamisme des professionnels locaux. Aujourd’hui, nous avons plus de 50 partenaires actifs et plus de 400 activités qui ont été créées par les professionnels depuis la sortie de l’app”.

 

Serndip prend alors le cap d’un nouveau canal de communication pour les TPE qui s’adressent à un public très demandeur. Les professionnels payent pour soumettre leurs événements sur l’application qui rassemble à ce jour 8000 utilisateurs et qui représente pour elles des opportunités de marché.

L’innovation de service qui bouscule les usages

Le marché du dating n’est pas habitué à la rencontre naturelle 2.0 mais c’est le pari que s’est lancé Christophe LG.

 

“Aujourd’hui le challenge principal pour Serndip est basé sur l’acculturation d’un nouvel usage dans le dating. Digitaliser la rencontre authentique n’est pas un pari gagné mais je pense que les célibataires ont besoin d’un concept innovant qui cesse de les frustrer ou de les décevoir”.

 

Sur Serndip, la rencontre peut se faire assez classiquement en duo mais également en groupe de célibataires. Plus novateur encore, le célibataire peut inviter des ami(e)s l’un d’un événement pour se sentir plus en confiance. Encore plus atypique, les enfants peuvent être de la partie, plus besoin de devoir faire appel à une babysitter car Serndip propose aussi la rencontre en famille.

 

“Le fait de faire des activités ou des rencontres en groupe, d’être accompagné par un(e) ami(e) ou ses enfants, rend la rencontre beaucoup plus facile et sans stress d’un résultat qui dans 98% des cas se solde par un échec. Les célibataires ne sont plus face à face mais côte à côte et trouvent des sujets de conversation plus facilement et les liens se tissent naturellement. »

 

La foi, l’expertise et l’UX : les 3 mots d’ordre pour se lancer sur mobile

Christophe raconte que la recette parfaite pour se lancer sur mobile c’est l’association de la foi, l’expertise de son produit et l’UX.

 

« C’est important de croire en son projet car c’est ce qui va le booster et lui permettre de tenir le cap coûte que coûte. C’est nécessaire d’être bien entouré et de travailler avec des professionnels qui croient en toi parce que ça crée des synergies.

 

Aussi, c’est important de savoir de quoi on parle. Quand j’ai eu 29 ans, j’ai monté ma boîte de conseil en informatique et mon expertise en tant qu’agence me permet de discuter avec tous mes partenaires et de les challenger. Comprendre son produit ca passe forcément par une connaissance de son marché mais surtout de sa composition. Techniquement je suis capable de co-construire l’application et c’est très important.

 

Enfin, c’est primordial de bâtir une application centrée utilisateur. Écouter son client c’est le comprendre et lui servir un produit qu’il utilisera a fortiori. Ne pas penser UX c’est faire une faute stratégique qui peut encourir la perte du projet ».

La campagne de publicité frappe le Métropolitain parisien depuis le 22 mai

Serndip a lancé une très grande campagne de publicité dans le métro à la hauteur des ses ambitions pour accompagner le lancement de l’app iOS (sortie en octobre 2017) et Android (sortie mai 2018).

 

« Nous avons placardé 1000 affiches dans le métro parisien dont 300 en 4*3. Pendant deux semaines, les voyageurs auront sous les yeux notre offre d’innovation de dating et l’objectif est de grimper à 30K users d’ici l’été. »

 

 

En tant que partenaire, nous souhaitons bonne chance à Serndip et si vous êtes célibataire en quête de nouveaux amours ou de nouvelles amitiés, adoptez la sérendipité attitude  !

 

Notes : l’application est disponible gratuitement sur iOS et Android

 

*terme qui désigne les profils qui utilisent une application de rencontre mais qui ne répondent pas aux chats 

 

Ces articles peuvent vous intéresser