Optimiser son UX sur mobile

L’optimisation de l’expérience utilisateur d’une application mobile repose sur plusieurs facteurs.

 

Quels sont ces facteurs importants pour l’utilisateur ?

 

La rapidité d’accès à l’information

À l’ère de l’immédiateté, la rapidité d’accès à l’information se trouve en tête. En effet, l’utilisateur a une durée d’attention moyenne de 8 secondes et sa tolérance relative au temps de chargement d’une page est inférieur à 4 secondes !

Pour le quantifier, des objectifs à fixer en amont du projet peuvent être des indicateurs de performance facilement mesurables, exemples : améliorer le taux de conversion, augmenter le temps passé sur un écran, décupler le nombre de téléchargements de l’application, etc.

 

Le contenu de l’application

Le deuxième facteur se trouve être le contenu. Une application qui ne correspond pas aux attentes de l’utilisateur est le premier motif de désinstallation. Il est donc important dans la démarche UX d’identifier les attentes utilisateurs, leurs comportements, leurs particularités, leurs points d’impatience c’est-à-dire tout ce qui va jouer sur leur expérience. Pour cela, il faut faire la différence entre ce que l’utilisateur dit et ce que l’utilisateur fait. Pour y parvenir, vous pouvez réaliser des questionnaires clients, des benchmarks des concurrents, des interviews, des focus group.

 

L’ergonomie

Arrive ensuite l’ergonomie. Simplicité de navigation, confort et lisibilité est la clé d’une bonne application. Pour être sûr de concevoir une application mobile intuitive et ergonomique, la réalisation de wireframes est indispensable. Imaginées à partir des éléments terrain recueillis, ces maquettes sont susceptibles d’évoluer suite aux tests utilisateurs. Enfin, l’application doit être cohérente en terme de comportements, d’icônes, de texte et de wording avec son environnement (guidelines Android et Apple). En d’autres termes, le comportement de l’application ne doit pas surprendre.

 

Fiabilité de l’application et stabilité technique

Les deux avant-derniers facteurs sont des facteurs techniques : la fiabilité de l’application et sa stabilité technique. Ces facteurs s’appuient tout d’abord sur le respect des guidelines Android où Apple, qui permettent la génération d’un code plus facile à maintenir et à mettre à jour. Enfin un test utilisateur final permet d’identifier tout problème qui desservirait l’application.

 

Le design

Arrive enfin le design, qui s’avère clé quant à la lisibilité et la compréhension des fonctionnalités. Une fois les wireframes testés et validés, c’est le moment d’enjoliver le tout ! Il est important de garder en tête la charte graphique de la marque. Depuis 2 ans, c’est le “flat design” qui à la quote, il vous pousse à simplifier et à épurer vos éléments graphiques.