Tester son projet d’application avant de le lancer

Le test utilisateur est une des étapes du processus de Design Thinking et qui fait parti  du procédé d’UX design. Le but des tests utilisateurs est de révéler des freins ou incompréhensions à l’usage d’un produit ou d’un service.

 

La logique de la conception d’une application mobile en UX design repose sur l’itération, en effet il est très important d’éviter l’effet tunet en développant une application avec une dizaines de fonctionnalités superflues. L’ UX designer doit se concentrer sur les fonctionnalités qui font le cœur de l’application, les tester, afin de détecter les points d’améliorations de l’interface avant la mise en production.

 

Il est important de faire tester le produit à plusieurs moments de sa conception :

 

Au prémices du projet

Plus tôt on écoute les utilisateurs, plus tôt il est possible de prendre des décisions en adéquation avec leurs attentes. (Quel est l’objectif de l’application ? A qui s’adresse-t-elle ?…)

 

Pendant la phase de prototypage

A ce stade, il est important de confronter son produit à la réflexion d’autres personnes afin d’étayer un projet encore en phase de réflexion. (Prioriser les fonctionnalités, pousser l’architecture de l’application …)

 

A la fin de la phase de prototypage

A ce stade, l’utilisateur peut se projeter facilement dans l’interface grâce au prototype design. L’UX designer doit élaborer un protocole de test qui servira à valider des hypothèses sur le comportement de l’utilisateur, par exemple : la façon dont il navigue dans l’interface, les informations qu’il recherche ou les commandes dont il se sert le plus souvent.

 

En période de bêta test

En phase de bêta test, la détection et la remontée de bugs sera favorisée. A ce stade, de futurs utilisateurs ont déjà pris en main le produit, le but est d’itérer sur les aspects techniques lors des développements.

 

Comment réaliser un test utilisateur

 

Il est primordial de mener le test utilisateur dans le contexte le plus proche possible de l’utilisation réelle. L’utilisateur doit être à l’aise, au risque de fausser les résultats, il faut donc le mettre en confiance, ce n’est pas lui qui est noté mais l’application. Le scénario de test doit permettre à l’utilisateur de réaliser les principales tâches pour lesquelles le logiciel a été conçu.

 

Durant le test, l’observateur donne à l’utilisateur des consignes sur les tâches à effectuer, il est essentiel de ne pas l’aider afin d’identifier clairement les problèmes. Toutes les erreurs commises, les incompréhensions, les impasses vont être notées puis analysées à chaud avec l’utilisateur pour mieux comprendre les causes des problèmes, ces discussions permettent généralement d’identifier les solutions.

 

En phase de conception, le test d’utilisabilité permet de valider des hypothèses sur le comportement de l’utilisateur, par exemple : la façon dont il navigue dans l’interface, les informations qu’il recherche ou les commandes dont il se sert le plus souvent.

 

Pour avoir des variables objectives, il faut mesurer l’utilisabilité qui s’appui sur différents types de mesures :

  • Efficacité : vérifier que les objectifs visés par l’utilisateur sont atteints.
  • Efficience : mesurer les ressources nécessaires à l’utilisateur pour réaliser la tâche.
  • Satisfaction : déterminer si l’application est agréable à utiliser.
  • Sécurité : nombre d’erreurs commises par l’utilisateur et rapidité de correction des erreurs.
  • Facilité d’apprentissage : compréhension correcte et assimilation rapide du mode de fonctionnement.

Pour chaque consigne énoncée par l’observateur, ces variables sont mesurées. Par la suite, l’équipe projet notera objectivement la valeur d’utilisabilité du logiciel. A chaque itération, les mesures permettent de quantifier les améliorations.

 

Les tests utilisateurs physiques permettent d’aller plus loin dans la réflexion, mais des plateformes spécialisées comme Ferpection permettent de tester à distance l’application mobile. L’utilisateur commente (par écrit ou webcam) l’expérience vécue lors de l’utilisation du produit en réalisant un parcours qui a été préalablement établi. Même s’ils ne remplaceront jamais les test physiques, ces tests à distance permettent de manière simple et rapide d’obtenir des résultats satisfaisants.

 

Différentes méthodes et approches permettent de tester votre projet tout au long de la phase de conception. Le but est de mettre au centre de la conception l’utilisateur ce qui évite de sortir une application qui ne le satisfait pas.