Pourquoi utiliser les méthodes agiles ?

Présentation des deux grandes méthodes de gestion de projet

 

La gestion de projet est au coeur de la naissance de votre application mobile. En effet, les méthodes appliquées vont participer directement au succès de votre projet.

 

Il existe deux méthodes de projet qui peuvent être mises en oeuvre :

  • La première s’appelle la méthode de cycle en V. Son principe étant de réaliser chaque étapes (conception, développement, tests, publication) les unes à la suite des autres.
  • La seconde, est appelée “Méthode Agile” qui préfère un découpage granulaire de la phase de développement, afin de donner une meilleure visibilité de l’avancée du projet via une immersion régulière.

 

Principal avantage de la méthode Agile

 

Les méthodes agiles constituent un ensemble de pratiques inhérentes à la gestion de projets. Elles sont principalement conçues pour le développement informatique, en vue de donner pleine satisfaction aux clients. Ces méthodes présentent un avantage majeur : elles intègrent le client dans le groupe projet et favorisent le dialogue dans le but de mettre au point une application entièrement fonctionnelle.

 

Après avoir conçu et défini le projet dans un storyboard, le développement va pouvoir commencer. Cette phase se découpe en plusieurs points : blacklog, sprint, revue, recette.

 

Le backlog

 

Tout d’abord, le chef de projet va créer le backlog. Le backlog est un découpage du projet fonctionnalités par fonctionnalités. Chaque fonctionnalité se voit attribuer des critères d’acceptation qui permettent de valider son bon développement. La backlog est un outil d’organisation interne qui ne sera pas visible par le client.

 

 

La planification de sprint

 

Dès que le backlog est terminé, le chef de projet et l’équipe de développeurs vont participer à la planification de sprint. Un sprint se déroule sur une période de 10 jours ouvrés, durant laquelle l’agence va développer un ensemble de fonctionnalités. Durant la planification de sprint, chaque fonctionnalité du backlog est réévaluée, et un ensemble de fonctionnalités est regroupée pour être développé.

 

La revue de sprint

 

A l’issu du sprint, les développeurs vont présenter au chef de projet le résultat de leur travail. C’est durant ce moment que le client va être impliqué de manière plus importante que dans la méthode en cycle en V. En effet, les fonctionnalités sont présentées puis testées avec le client pour être validées. Cela permet au client de s’immerger dans l’avancé du projet et de voir comment régulièrement ce dernier prend vie.

 

 

La phase de tests finale

 

Les sprints vont s’enchaîner les uns à la suite des autres jusqu’à la fin du projet. Dès que la phase de développement est terminée, s’en suit un test général de toute l’application mobile pour s’assurer que les parcours utilisateurs soient cohérents, et débusquer les derniers bugs bloquants.

 

En conclusion, la méthode Agile permet d’effectuer un pilotage plus sécurisé, car plus régulier par le chef de projet. Le découpage en sprints courts donne une meilleure visibilité de l’avancée du développement, du respect du planning et de la gestion des risques.

Le client aura quant à lui une immersion  et une prise en main de son projet qui se fera petit à petit, ce qui lui permettra de mieux l’appréhender.