Digital Week 2015 : 20 ans d’Internet à Nantes, et après ?

#Blog #Evénement

Mardi 22 septembre dernier nous étions présents à la conférence “ 20 ans d’internet à Nantes, et après ? ’’ pour la Nantes Digital Week et ce fut une soirée plutôt intéressante !

Septembre 1995, il y a 20 ans, Internet arrive à Nantes

Il y a 20 ans, pour ceux qui s’en souviennent, Internet faisait son entrée dans nos vies. Grosse révolution, on découvre les premiers services d’hébergement, les premiers sites web et, outil fabuleux : on peut désormais s’envoyer des mails.
Dans les années 90-début 2000, Internet c’était un modem, une connexion (limitée) vers un fournisseur d’accès qui passait alors par la ligne téléphonique. Cela voulait dire que durant une connexion on était juste injoignable par téléphone (et oui !). Le modem c’était aussi un bruit emblématique et indescriptible. Pour les plus nostalgiques :

 

 

La ville de Nantes a connu de grands moments concernant sa vie numérique. Ouest Media Lab nous propose une mise en commun des moments clés via sa Timeline interactive. Vous pouvez vous aussi mettre à jour cette frise chronologique 🙂

Internet, cette “petite” révolution a bouleversé nos habitudes de communication, d’information et de consommation. La génération x, génération des moins de 20 ans est née avec et aujourd’hui beaucoup de choses ont évolué !
Nantes est maintenant une ville connectée et elle le revendique. Le numérique est en pleine croissance que ce soit dans l’emploi ou dans la recherche. On compte désormais un vivier de startups, d’universités, d’investisseurs qui font de la ville de Nantes un écosystème à part qui met l’open data au coeur de son évolution.

 

La transition numérique des entreprises

Nantes dispose d’un fonctionnement souple en ce qui concerne la création d’entreprise.
Johanna Rolland, Maire de Nantes nous l’a expliqué : “ Nantes est désormais la première métropole en terme de croissance d’emplois du numérique depuis 2013.
La Cité des ducs monte ainsi sur la première marche du podium devant Lyon et Lille avec aujourd’hui 18 000  emplois créés dans le numérique.  “ Le web est un facteur d’insertion à l’emploi, c’est une réelle opportunité et notre ville a toutes les qualités pour devenir un éco-système numérique influent en France et en Europe. L’agglomération de Nantes connaît aujourd’hui une forte visibilité grâce à des évènements comme la Nantes Digital Week mais aussi au Web2Day, à la Cantine Numérique et au label NantesTech.

Ce sont beaucoup d’aspects positifs qui motivent bon nombre d’entrepreneurs à se lancer sur Nantes.
Depuis 20 ans les modes de fonctionnement des entreprises ont évolué et ceci sur différents points afin d’intégrer le digital dans leur organisation.

 

La relation et consommation client

Olivier de Marignan, directeur général de Banque Populaire Atlantique, nous explique que pour son secteur le nombre de clients en agence a aujourd’hui été divisé par 3. L’agence physique reste indispensable, mais aujourd’hui la Banque Populaire compte 60 000 connexions par mois sur son site et 80% des transactions sont désormais faites sur le web. L’application bancaire est la troisième application la plus ouverte dès le matin : plus de rapidité, plus de simplicité et les informations son disponibles H24.
Le numérique aide la relation client et c’est évident : les temps d’attentes sont réduits considérablement et grâce à la data, la notion de proximité est possible même derrière un écran !

La consommation collaborative

Crowdfunding, financement participatif, covoiturage, auto-partage, location entre particuliers, troc,… L’économie collaborative se développe portée par l’essor du numérique. C’est un système en vogue qui a également pu aider une multitude de startups nantaises à se lancer comme 10vins ou Sensorwake pour ne citer qu’eux.

Les ressources humaines & le management

Selon Olivier de Marignan (Banque Populaire Atlantique) : “aujourd’hui une entreprise verticale, hiérarchisée va droit dans le mur. (…) Nous nous devons d’intégrer de nouveaux métiers : data, business développement…”
Il faut désormais donner à chaque collaborateur les moyens d’entrer dans l’ère digitale. Chacun doit pouvoir mettre en avant la collaboration, l’échange, et la prise de risque.
A savoir que d’ici 10 ans, la moitié des métiers que l’on connait auront disparu à cause du digital et que 60% des métiers de 2030 n’existent pas encore.

La parité hommes / femmes

Le numérique n’est malheureusement pas aujourd’hui un modèle de parité et reste encore un secteur majoritairement masculin. En Pays de la Loire, dans les métiers du web nous comptons 26% de femmes contre 28% sur le national…
Mais, de bonnes initiatives se font connaître !
Cette année c’est la 1ère édition du Prix Femmes du Digital qui a fait  l’ouverture de la Nantes Digital Week. BeApp y avait sa place, et c’est d’ailleurs Anaïs Vivion, CEO de BeApp, qui a remporté le prix de l’entrepreneuse du digital !

 

Nantes ville numérique, et après ?

Nantes souhaite devenir une une ville intelligente, beaucoup de nouveaux usages naissent ici. Applications, objets connectés, ils vont changer notre quotidien.
L’ouverture des données publiques (mobilité, environnement, budgets, urbanisme… ) par Nantes Métropole depuis début 2011, encourage l’émergence de ces nouveaux usages et permet le développement du numérique à Nantes.

Beaucoup de nouveaux projets vont voir le jour :

S’appuyant sur l’équipe Nantes Tech le Quartier de la création rassemblera à terme 10 000 acteurs (startupers, créatifs, étudiants, chercheurs). En 2017, on pourra compter 12 000 m² dédiés au numérique et aux industries culturelles et créatives !

Pour toutes ces raisons nous sommes fiers chez BeApp de faire partie et de participer au dynamisme de Nantes !

Ces articles peuvent vous intéresser

Quelles nouveautés pour iOS 12

17 septembre 2018

Alors que la Keynote de rentrée d’Apple avait lieu mercredi 13 septembre, nous avons fait un petit...

Lire l'article

Veille mobile #4

19 octobre 2017

L’AI EMBARQUÉE DANS LES SMARTPHONES VA CHANGER LES USAGES Les constructeurs de Smartphone sont ceux...

Lire l'article