IDFA : du nouveau pour les publicités in-app sous iOS 14

#Veille #iOS

Nous vous parlions dans cet article dédié à la mise à jour iOS 14, Apple a annoncé avoir renforcé une nouvelle fois la protection des données utilisateurs et l’IDFA (identification for advertisers ou, en français, identifiant pour les publicitaires). Qu’est ce que cela va concrètement changer pour les applications et les éditeurs ? Réponses ci-dessous!

 

Qu’est ce que l’IDFA

 

L’IDFA (identification for advertisers) est une donnée mise à disposition par Apple pour identifier de manière unique un device. Cette donnée est collectée avec toutes les données concernant l’utilisateur. Elle sera utilisée ensuite lors de l’affichage d’une publicité, cette dernière sera ciblée et plus pertinente pour l’utilisateur.

L’intérêt de l’IDFA est que l’identifiant est le même, peu importe s’il vient du téléphone ou d’une app sur le téléphone. De nombreuses données sur l’utilisateur pourront donc être croisées pour le ciblage publicitaire, rendant le ciblage encore plus pointu.

 

Cela concerne les publicités ciblées in-app mais aussi et, par exemple, les applications de presse pour pousser des articles personnalisés à l’utilisateur (ex : vous habitez Marseille et un article d’actualité sur votre ville vous sera poussé, plutôt que Paris).

Pour se faire, L’IDFA prend donc en compte la collecte des données in-app mais aussi via le navigateur Safari, développé par Apple.

 

Quelles sont les nouveautés annoncées ?

 

Apple a annoncé pour l’automne prochain, la mise en place d’un pop-up obligatoire demandant le consentement des utilisateurs d’applications pour avoir leur accord (ou non) quant à l’utilisation de l’IDFA. 

Côté éditeur, il sera nécessaire de fournir des informations sur la politique de confidentialité dans l’AppStore Connect. Elle seront alors affichées aux utilisateurs. Si l’entreprise éditrice utilise un SDK tiers – pub ou analytics – elle devra déclarer les données que le SDK recueille, comment celles-ci peuvent être utilisées et si elles seront utilisées pour tracker les utilisateurs. L’éditeur devra donc obtenir l’autorisation de l’utilisateur via l’API native d’iOS 14 pour accéder à l’identifiant de pub et tracker l’appareil de l’utilisateur. A noter que l’utilisateur peut aussi gérer ses autorisations dans les réglages de son appareil.

 

Si cette nouvelle avancée dans la protection des données des utilisateurs est une bonne nouvelle, elle ne remplace cependant pas la RGPD. Une nouvelle demande d’accord sera donc envoyée par Apple, s’ajoutant à la pop-up RGPD, à destination de vos utilisateurs et il y a des chances que ces derniers soient quelque peu agacés.

 

Par ailleurs, l’IDFA rencontre des soucis d’UX et de libre concurrence, comme l’explique très bien Mobile Marketing dans son article dédié.

 

Pour plus d’informations, Apple met à disposition une page dédiée sur son site developer.

Photo by Matthew Henry on Unsplash

 

Ces articles peuvent vous intéresser

Quelles nouveautés pour iOS 14 ?

3 juillet 2020

La WWDC (Worldwide Developers Conference) organisée par Apple à destination des développeurs, le 22 juin...

Lire l'article

2 solutions incontournables à intégrer à vos apps

25 juin 2020

Afin de pouvoir bénéficier d’une application au fonctionnement optimum, il est souvent nécessaire de...

Lire l'article