Smokio : la cigarette électronique connectée !

#Blog #Lecture

Le marché de la cigarette électronique représentait en 2013 entre 100 et 200 millions d’euros et celui-ci ne cesse d’augmenter. L’Office français de prévention du tabagisme dénombre 141 boutiques en France et plus de trois millions de vapoteurs.

C’est en partant de ce constat que Steve Anavi a souhaité aller plus loin en concevant une cigarette électronique intelligente connecté : la Smokio !

 

Le fonctionnement et l’extérieur de cette cigarette électronique made in France sont exactement les mêmes que n’importe quelle autre.

En revanche, la Smokio possède plusieurs capteurs permettant de déterminer avec précision la consommation du vapoteur. Une puce Bluetooth LE est également intégrée afin de transmettre à une application mobile toutes les données enregistrées.

 

L’application associée, disponible sur l’AppStore et bientôt sur Google Play, récupère les données capturées par la Smokio pour que vous soyez toujours à jour !

Capture de chaque bouffée même si votre smartphone est hors de portée, mesure de l’impact positif sur votre santé (par exemple l’oxygénation du sang et l’amélioration cardiaque), calcule automatique du coût économisé, choix parmi 3 niveaux de densité de vapeur… sont d’autant de fonctions disponibles !

L’application Smokio vous permet également de partager votre activité sur Facebook et Twitter

 

La Smokio est déclinée en trois versions : les modèles noir et métal sont proposés à 79.90€, contre 99.90€ pour l’édition limitée, toute de bleu vêtue. Dans chaque pack, nous trouverons une batterie Smokio 900 mAh, deux clearomiseurs, un chargeur USB et un flacon d’e-liquide sans nicotine.

Ces articles peuvent vous intéresser

Veille mobile #4

19 octobre 2017

L’AI EMBARQUÉE DANS LES SMARTPHONES VA CHANGER LES USAGES Les constructeurs de Smartphone sont ceux...

Lire l'article

Nos coups de coeur à la Frenchkit 2017

18 octobre 2017

La seconde édition de la FenchKit s’est tenue à Paris du 22 au 23 septembre et Beapp y était ! Nous...

Lire l'article